Le secteur de l'événementiel a besoin de votre support !

Le secteur de l'événementiel a besoin de votre support !

mercredi 7 avril 2021

L'étape suivante vers une propre commission paritaire pour le secteur de l'événementiel est la reconnaissance de l’Event Confederation comme une organisation patronale représentative belge officielle. Pour ceci nous avons besoin de faire poids en nombre d'entreprises et d’indépendants représentés et en nombre d'employés dans le secteur de l'événementiel.

Récemment et dans un certain silence beaucoup d’employés qui ressortent sous la CP200 et qui travaillent dans des entreprises avec le code NACE 82300 (organisation de salons et de congrès) ont été transférés automatiquement vers la CP126, la commission paritaire de la transformation du bois (travailleurs) qui représente les menuisiers et les ébénistes.

Cette CP est naturellement très bien placée pour veiller aux intérêts du secteur du bois et de l'ébénisterie. Cependant, en ce qui concerne sa structure et son organisation ainsi que du point de vue du marché, ce secteur diffère de manière significative du secteur de l'événementiel.

Les intérêts des organisateurs de salons et de congrès seraient donc dès lors défendus par les menuisiers et les ébénistes, qui ont une toute autre spécificité que celle de notre secteur. Dans la pratique, ceci signifie par exemple que ce sont les menuisiers et les ébénistes qui négocieront la réglementation en matière de droit du travail sur l'organisation de salons.

Cette situation nous semble une mauvaise chose pour le secteur de l'événementiel. L’Event Confederation et ses fédérations événementielles adhérées ont donc à juste titre appelés leurs membres à s'opposer à ce transfert automatique de leurs employés vers la CP126.

Nous ne voulons plus entendre des histoires comme celle-ci.

C'est pourquoi la création d'une propre commission paritaire pour le secteur de l'événementiel est tellement importante. La demande pour une propre CP ne peut être introduite que par une organisation d'employeurs reconnue qui pèse assez de poids en tant que représentant de tout le secteur. Et c'est précisément là que le bât blesse : la fragmentation du secteur. Si nous avons appris une chose de la crise du coronavirus, c'est que nous sommes tellement fragmentés en tant que secteur que les multiples parties prenantes belges avaient du mal à nous entendre.

La création de l’Event Confédération signifie un premier pas dans la bonne direction pour rassembler le secteur, afin de pouvoir agir en tant qu'un seul bloc fort, d’une seule voix, et d'être entendu par les différents gouvernements, les organisations syndicales et patronales, et les autres parties prenantes. Ce premier pas a déjà été franchi, comme en témoigne la réaction du ministre flamand Crevits lors du webinaire du 15/03.

(Cliquez sur l'image pour voir la vidéo (en néerlandais))
"Ce qui démontre encore plus la nécessité de se rassembler en tant que secteur." --- Hilde Crevits, ministre Flamand de l'Economie

Mais ceci ne suffit pas pour pouvoir rejoindre à part entière le modèle existant de la concertation sociale. En tant qu'organisation patronale, sans même parler du secteur, nous n'existons pas du tout à ce niveau. Nous sommes nombreux, nous sommes actifs depuis un bon temps déjà sur plusieurs fronts, mais nous sommes donc (toujours) absents à la table lors de la concertation sociale.

L'étape suivante est donc la reconnaissance de l’Event Confederation comme une organisation patronale représentative belge officielle. C'est pourquoi le groupe de travail Statut Social au sein de l’Event Confederation désire démarrer la procédure tendant à sa reconnaissance comme organisation patronale prochainement.

Cette reconnaissance est cruciale premièrement car la demande officielle d'une propre CP ne peut être introduite que par une organisation patronale reconnue qui pèse assez de poids et peut servir d'interlocuteur pour l’ensemble du secteur. Deuxièmement cela nous donnerait le droit d'exiger une représentation dans les multiples autres commissions paritaires dans lesquelles les entreprises du secteur de événementiel se retrouvent aujourd’hui. Et ce, y compris la CP126. Cette reconnaissance patronale est donc indispensable pour la création de notre CP événementielle mais également tant que nous n'avons pas notre propre CP du secteur événementiel !

Pour pouvoir réaliser cette ambition nous avons besoin de vous et de votre réseau !

C'est pourquoi nous lançons cet appel explicite : affiliez-vous auprès d'une des fédérations de l’Event Confederation (ACC, BESA, Febelux). Nous avons besoin de faire poids en nombre d'entreprises et d’indépendants représentés et en nombre d'employés dans le secteur de l'événementiel pour donner du pouvoir de lobby à l’Event Confederation. Merci également de contacter votre réseau événementiel pour les motiver à suivre cette initiative !

Le but final étant de rassembler tous les entreprises & indépendants qui ont au moins 50% de leurs activités dans le secteur de l'événementiel. Notre poids économique rassemblé garantit que nous pouvons agir comme un bloc, une force, un secteur fort, par analogie avec par exemple la fédération de l'horeca.

Pouvons-nous vous demander de confirmer votre engagement pour le secteur avec une adhésion à une des fédérations ?

En retour, vous aurez accès à une fédération professionnelle solide ainsi qu’à un bon nombre d'avantages destinés à leurs membres.

Plus d'infos sur l'adhésion à ACC, l'association des agences de communication et des agences événementielles : https://www.acc.be/members/become-member

Plus d'infos sur l'adhésion à BESA, la fédération des fournisseurs du secteur de l'événementiel : https://b-esa.be/fr/membres/devenir-membre

Plus d'infos sur l'adhésion à Febelux, la fédération des salons et congrès : https://www.febelux.com/fr/devenir-membre/

ACC, BESA et Febelux vous remercient de votre support et de votre engagement !

Autres nouvelles

image
Assouplissements : quelle perspective pour le secteur de l’événementiel ?

16 avril, 2021

Le comité de concertation a annoncé cette semaine des assouplissements en...
image
Besoin de clarté pour pouvoir préparer le redémarrage du secteur de l’événementiel

14 avril, 2021

Event Confederation voit une prudente lueur d'espoir dans le sombre tunnel ...
image
Des séances gratuites chez un psychologue pour les indépendants

14 avril, 2021

Les indépendants touchés par la crise du coronavirus pourront bénéfici...
image
Un soutien supplémentaire pour nos entrepreneurs événementiels de la part des assureurs

13 avril, 2021

Les secteurs les plus durement touchés, comme le nôtre, pourront compter ...
image
Demander un permis unique : guichet centralisé Working in Belgium pour toutes les régions

9 avril, 2021

Les personnes de nationalité non-européenne qui veulent venir travailler ...
image
Le secteur de l'événementiel a besoin de votre support !

7 avril, 2021

L'étape suivante vers une propre commission paritaire pour le secteur de l...
image
Indemnité 12 à destination des indépendants/entreprises wallons actifs en B to B

6 avril, 2021

Certains indépendants et entreprises connaissent une situation particuliè...
image
Le mécanisme de protection flamand pour les entreprises impactées en février, mars et/ou avril

6 avril, 2021

Le gouvernement flamand a pris une décision sur les modalités définitive...